SIIV

Syndicat Interprofessionnel des Indépendants de la Vape

Pourquoi un syndicat ? Plus que jamais, il est nécessaire de défendre les intérêts des professionnels
de la vape indépendants de l’industrie et du commerce du tabac.

Ensemble nous sommes plus forts et plus à même de défendre nos intérêts et notre indépendance.

La reconnaissance et la défense de notre métier est le but commun autour duquel nous nous rejoignons.

La discussion et la mise en commun de nos savoirs nous fera avancer.

Nous déterminons des objectifs à atteindre dans ce sens et la participation de chacun d’entre vous est nécessaire.

Le SIIV regroupe les différents métiers de la vape : commerçants, fabricants de liquides, distributeurs et artisans font partie de nos adhérents.

UN SYNDICAT POUR REPRÉSENTER, DÉFENDRE ET VALORISER

REPRÉSENTER les professionnels de la vape :

  • Porter la voix des milliers de boutiques isolées en créant un
    réseau de professionnels identifiable et indépendant (boutiques, créateurs de liquide, modeurs,
    grossistes et laboratoires).
  • Fédérer et unir les professionnels qui portent les valeurs d’une vape
    propre et surtout efficace pour aider les fumeurs à quitter le tabac.

DÉFENDRE et protéger le marché de la vape :

  • Proposer une aide juridique, un soutien et une information
    continue sur la législation à nos adhérents.
  • Encourager et favoriser une structure du marché
    indépendante de l’industrie du tabac et de l’industrie pharmaceutique.
  • Développer une force face
    aux dangers qui menacent l’avenir de la filière indépendante de la vape.

VALORISER la profession :

  • création et mise en place d’une formation certifiante, mise à disposition des adhérents d’un espace d’échange et d’information.
  • Encourager la transparence dans la distribution
    et l’éthique dans les pratiques.
  • Promouvoir des produits de qualité dans un marché responsable au bénéfice des consommateurs.
  • Prioriser le marché de la vape aux professionnels indépendants de
    l’industrie du tabac.

Qui sommes-nous ?

Etienne Persohn

Etienne Persohn Président

Technicien de formation dans l’industrie des systèmes automatisés, il adopte la vape en 2007. Deux ans plus tard il se lance dans sa commercialisation sur internet, tout en conservant parallèlement son activité. En 2012, il quitte définitivement son travail pour ouvrir un boutique physique spécialisée dans la vape, principalement axée primo-accédants. Ayant la fibre entrepreneuriale, il choisit pourtant de rester libre et indépendant, en contact quotidien avec les fumeurs et ex-fumeurs. D’un naturel solidaire et engagé, il devient vice-président des commerçants de la rue où il exerce. Fin 2017 il décide de créer un mouvement citoyen et rassembleur, puis d’organiser la création d’un syndicat interprofessionnel des indépendants de la Vape, le Si²V, en prenant la place de président.

Roberto Fernandez

Roberto Fernandez Trésorier

Sophrologue de formation, ayant eu des expériences professionnelles différentes, négociateur à la bourse de Paris pendant 8 ans sur le Matif, le Pibor, et suite à la fermeture de la criée, il est revenu à ses amours : le commerce comme responsable commercial dans le contrôle d’accès et vidéo surveillance. Gros fumeur (3 à 5 paquets par jour) il a fait un infarctus à 43 ans. Suite à cet accident de la vie, il a découvert la vape et en voyant que cela fonctionnait pour lui, il s’est renseigné, formé et documenté sur cet outil qui aide les gens à l’arrêt du tabac. Désormais son combat est celui d’aider les gens à arrêter de fumer dans le plaisir et défendre les valeurs de ce merveilleux produit qui apporte aux gens l’opportunité de se sortir du tabac. Il ouvre fin 2013 sa boutique de cigarette électronique La Vape De L’Ile avec sa femme. C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de plaisir qu’il a accepté le poste de trésorier pour porter les valeurs qui nous réunissent au sein du SI²V.

Fabienne Laatef

Fabienne Laatef Secrétaire

Enseignante pendant 30 ans, elle découvre la vape en 2012, juste pour voir et pour essayer. Très vite, elle comprend que c’est ce qui lui fallait pour arrêter de fumer. A la recherche d’informations, elle se retrouve sur les forums pour faire évoluer son matériel. Puis elle comprend qu’il y a un combat à mener, participe activement aux actions à Bruxelles avec l’AIDUCE. En 2014, avec ses filles Barbara et Mélissa, elle ouvre la boutique LVape à Hautmont dans le Nord. Riche de cette expérience quotidienne, une évidence voit le jour : il faut valoriser ce travail formidable qu’est celui-ci, à savoir le fait de rendre le vapotage accessible et efficace à tous les fumeurs. Il faut le valoriser mais aussi le préserver et le protéger. C’est avec enthousiasme qu’elle accepte la fonction de secrétaire dans la création de ce nouveau syndicat.